Nos publications

Blog - Juillet 2020

Parlant à notre portefeuille

Récemment, nous avons discuté avec plusieurs des banques latino-américaines dans notre portefeuille. Dans les meilleurs des cas, parler aux banques peut être moins qu’excitant. Partout dans le monde, elles sont fortement réglementées: on s’engage donc dans des discussions intenses sur Bâle III, les fonds propres de premier tiers et les modèles pondérés en fonction des risques. Si on est vraiment chanceux, la discussion peut porter sur les probabilités que leurs marges d’intérêt nettes soient de 0,305% ou de 0,310%. Les banques peuvent souvent être le maillon faible d’une économie. Comme nous l’avons vu lors de la crise financière mondiale, lorsque le système est infecté, il peut prendre des années pour se rétablir. C’est pourquoi elles font l’objet d’un examen minutieux. Cette fois-ci, les choses étaient décidément différentes. 

Lire
Lettre trimestrielle - Juin 2020

En rétablissement

Nous ne nous attendons pas à une conjoncture de type dépression qui serait causée par un très faible retour de l’activité commerciale et de la consommation entraînant des pertes d’emplois massives permanentes. Notre scénario demeure constructif, soutenu par des stimuli colossaux de la part des banques centrales et des gouvernements et une volonté de devenir encore plus proactifs avec des injections budgétaires majeures. Plus de 7 billions de dollars américains ont été engagés globalement dans des efforts de secours et davantage de billions seront injectés dans l’économie pour soutenir sa reprise. Il y a d’autres facteurs en jeu qu’un vaccin qui peuvent contribuer à un climat propice à une reprise soutenue.

Lire S’abonner à la lettre
Lettre trimestrielle - Mars 2020

Panique

Quelle année ce fut. Entre la guerre commerciale qui a affecté les attentes dans la plupart des pays et le ralentissement/rééquilibrage économique qui était déjà en cours en Chine, les marchés émergents dans leur ensemble ont réussi à produire un rendement s’approchant de 20% en 2019, qui a été – momentanément, à notre avis – anéanti avec la crise pandémique COVID-19, tout comme ceux de la plupart des actifs dans le monde. Après un tollé général dû à la lenteur des autorités peu consternées, les gouvernements ont ensuite réagi en force. Le monde entier s’est immobilisé, mais nous croyons que les investisseurs peuvent voir au-delà des dommages actuels. Il s’agit d’un problème qui fait l’unanimité.


Lire
Blog  – Novembre 2019

Remember, remember the 8th of November

As India marked the 3rd anniversary of Prime Minister Modi’s attack on currency hoarders and tax evaders, we look back at the aftermath of one of the biggest events of demonetization the world has ever seen – leaving over a billion people cash-crunched. Despite the mess that the country went through, there have been improvements in various areas that lay the foundations of a stronger and more economically prosperous India. The country has seen one of the largest financial inclusions globally in recent years.

Lire
Lettre trimestrielle – Novembre 2019

Prudence dans l’incertitude

Bien que nous ne soyons pas inquiets de la guerre commerciale avec la Chine, le déluge de chroniques économiques alarmistes (et exagérées, selon nous) semble avoir eu raison des investisseurs au troisième trimestre. Heureusement, dans notre évaluation routinière de positionnement selon nos quatre composantes macroéconomiques et avant les dernières escarmouches, nous venions d’appliquer une réduction du risque dans notre portefeuille. Ce rééquilibrage des poids, enlevant aux titres chinois à plus forte volatilité vers une allocation neutre dans ce pays et ajoutant à nos positions plus défensives en Inde, a été efficace pour protéger la stratégie à la baisse. 

Lire
Lettre trimestrielle – Août 2019

Un printemps coloré

Le deuxième trimestre de l’année s’est révélé plus ardu alors que la guerre commerciale a explosé. Fait à noter, le président Trump a haussé le ton des négociations avec la Chine le même jour que Michael Cohen, son ancien avocat et homme à tout faire, s’est présenté à une prison fédérale pour purger sa peine de trois ans. Cette nouvelle volatilité est un phénomène avec lequel nous devons composer. Ce n’est pas encore devenu un problème structurel, mais plutôt un irritant. Le monde a besoin d’une croissance de l’activité économique chinoise ralentissant à des niveaux plus durables et ce, de manière ordonnée, comme le pays doit se délaisser de sa fixation à des cibles spécifiques qui forcent les dirigeants provinciaux à stimuler la croissance à tout prix en tenant mordicus à chaque emploi de niveau inférieur.

Lire
Lettre trimestrielle – Mai 2019

Nos résultats du premier trimestre

Nous avons complété notre premier trimestre en obtenant des rendements positifs en ligne avec notre profil de risque visé, lequel est plus bas que celui du marché, ce que nous croyons en dit davantage sur notre processus d’investissement discipliné.

Lire
Blog – Avril 2019

Vénézuela

Venezuela isn’t somewhere we invest in currently, but it crops up frequently in discussions. Its headline grabbing collapse scares potential investors who worry that other countries will follow suit, that a wave of contagion is about to overwhelm regional peers, thereby spreading misery and poverty in its wake. We try to be clear on this: the current collapse of Venezuela is definitely the end of the last wave, not the beginning of a new one.

Lire
Lettre trimestrielle – Janvier 2019

Notre première lettre trimestrielle

Un nouveau chapitre est écrit chez Investissement Mount Murray. Nous sommes heureux d’annoncer que la firme Investissement Mount Murray est maintenant établie et investit activement dans les marchés boursiers mondiaux. Notre mission est simple: créer de la valeur pour nos clients au cours d’un cycle boursier complet et au-delà au moyen de stratégies d’investissement pertinentes pour l’avenir.

Lire
Blog – Novembre 2018

Ordem E Progresso

This seems like a good time to remind ourselves about the motto that graces Brazil’s flag – “Order and Progress” – the promise to the Brazilian people. Yet few would say that the dream has been achieved so far. Brazil is all too often dismissed as the country “with a great future behind it”.

Lire